Sécurité renforcée pour la Marche des fiertés

La marche parisienne organisée ce 2 juillet est placée sous très haute surveillance, trois semaines après le massacre dans une boîte de nuit gay à Orlando.

France 3

Cette 45ème édition de la Marche des fiertés, organisée par l'inter-LGBT ce 2 juillet, se déroule dans un contexte forcément particulier. Trois semaines après l'attaque d'une boîte gay à Orlando (États-Unis) où 49 personnes ont été tuées, l'évènement sera très encadré. Sur place, Jean-Christophe Batteria rapporte que "les organisateurs parient sur l'arrivée de 200 000 personnes", pour cette marche qui partira des quais de Seine pour rejoindre la place de la Bastille.

1 000 agents en action

À 14h, 65 chars vont commencer à défiler dans la capitale. "Pour des questions de sécurité, le parcours a été divisé par deux et les forces de sécurité multipliées par trois. Il y a déjà plus de 1 000 policiers et gendarmes qui assureront la sécurité tout au long du parcours", note le journaliste. Mais ce dispositif ne semble pas décourager les participants, qui veulent rendre hommage aux victimes du massacre d'Orlando. Les membres du cortège devraient d'ailleurs porter un brassard noir.
 

Le JT
Les autres sujets du JT