Rencontre avec une association qui se bat contre l'illettrisme

L'AFPLI, (association familiale de prévention contre l'illettrisme) située dans la Nièvre vient de recevoir le "prix solidarité", organisé par un magazine français.

FRANCE 3

Des gestes et des images pour en venir aux mots, apprendre le français et ses codes à ceux qui ne le connaissent pas. C'est le défi de l'association AFPLI, association familiale de prévention contre l'illettrisme. Ils viennent du Tibet, du Kosovo ou encore de Guinée et tous ont un projet commun, l'apprentissage du français. "Mon but, c'est de travailler avec les personnes âgées et pour ça je dois parler bien", explique une femme.

Un engagement fort

Depuis sa création l'AFPLI, s'est développé dans tout le département de la Nièvre sous l'impulsion de sa directrice, Ghislaine Poitou. "Le but n'est pas que dans six mois, ils sachent parfaitement manier la langue française ou le manuel de conjugaison, mais en tout cas que dans ces six mois, ils aient gagné un petit peu de liberté", explique la directrice. Dans cette maison ouverte à tous, les bénévoles de cette association acceuillent chaque année 600 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT