Cet article date de plus de dix ans.

Les inondations dans le Sud de la France font un mort

En raison de fortes pluies et de risques de crues, seize départements sont toujours en alerte orange. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Deux hommes du Grimp, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux perilleux, interviennent pour secourir trois SDF à Lézignan-la-Cèbe, dans l'Hérault le 4 novembre 2011. (TIM SOMERSET / MAXPPP)

L'homme porté disparu depuis vendredi 4 novembre dans l'Hérault après de fortes inondations a été retrouvé mort samedi matin. Ce sans domicile fixe vivant dans une caravane avec deux autres compagnons à Lézignan-la-Cèbe, au bord du fleuve, avait été aperçu vendredi matin à l'aube accroché à une branche au-dessus des eaux. 

Au total, seize départements, dans le sud-est de la France, sont toujours en alerte orange, samedi en raison de fortes pluies, de risques de crues et de submersion apr vagues. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, l'Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées ont rejoint samedi dans la matinée les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Corse, la Corse-du-Sud, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Haute-Loire, la Lozère, le Var et le Vaucluse, précise Météo France. 

L'alerte rouge lancée par Météo France dans l'Aveyron, l'Hérault et la Lozère a en revanche été levée vendredi soir. FTVi fait le point sur la situation.

• Evacuations 

Dans le Var, le préfet a demandé l'organisation, à titre préventif, de l'évacuation des campings placés à proximité des rivières de la Nartuby et de l'Argens, après l'activation de l'alerte orange inondation dans ce département, qui était jusqu'alors en alerte orange fortes précipitations.

Douze membres de la communauté des gens du voyage, dont deux enfants, ont même dû être hélitreuillés. Leur campement, installé dans le quartier du Blavé à Roquebrunes-sur-Argens (Var), risque d'être inondé par l'Argens.

• Coupures d'électricité

Samedi matin, 2 600 clients sont toujours privés d'électricité aux environs d'Anduze, dans le Gard. Au plus fort de la tempête, dans la nuit de jeudi à vendredi, jusqu'à 14 000 clients ont été privés d'électricité.

En Haute-Corse, près de 10.000 foyers sont eux aussi sans courant, du Cap Corse (extrême nord) à Ghisonaccia (côte est de l'île). Selon EDF, 50 équipes sont mobilisées sur le terrain.

• Dégâts 

Selon le Centre régional d'information et de coordination routière Méditerranée (CRICR Méditerranée), "de nombreuses routes sont coupées samedi dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, le Var, l'Hérault, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse". Dans les Alpes-Maritimes, les routes de bord de mer sont notamment coupées dans les deux sens entre Menton et Roquebrune-Cap-Martin, et entre Antibes et Villeneuve-Loubet. 

Dans le Gard, une mini-tornade a frappé dans la nuit de jeudi à vendredi les communes d'Anduze et de Générargues, arrachant une quarantaine de toitures et entraînant des coupures d'électricté. 

 

 

Les cours de deux rivières, l'Hérault et le Tarn, ont atteint dans la nuit des niveaux inquiétants mais l'heure est à la décrue avant de nouvelles pluies annoncées pour l'après-midi. L'épisode pluvieux est prévu pour durer jusqu'à samedi matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.