Cet article date de plus d'onze ans.

Quelque 1.400 personnes ont manifesté samedi à Paris pour faire entendre la voix des chômeurs et précaires

A l'appel de quatre associations et syndicats (APEIS, AC !, CGT Chômeurs et Mouvement national des chômeurs et précaires), les manifestants ont défilé dans le nord de Paris, de la place de Stalingrad à la place de Clichy.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Manif de chomeurs à Paris

A l'appel de quatre associations et syndicats (APEIS, AC !, CGT Chômeurs et Mouvement national des chômeurs et précaires), les manifestants ont défilé dans le nord de Paris, de la place de Stalingrad à la place de Clichy.

Pour les associations, le Revenu de solidarité active mis en place par le gouvernement ne permettra pas "d'améliorer durablement la situation des chômeurs et précaires car il ne leur fournira pas un emploi stable et décent mais des miettes d'emploi payées au rabais".

Dans un communiqué commun, elles demandent dans l'urgence une revalorisation des différents revenus des chômeurs et précaires et l'arrêt des sanctions et radiations abusives du Pôle Emploi.

Le taux de chômage en France au sens du BIT était de 9,1% au troisième trimestre, selon l'Insee. Près de 3,8 millions de chômeurs étaient inscrits dans les catégories A, B et C du Pôle Emploi en octobre, un chiffre en hausse de 20% sur un an. Ils étaient 2,6 millions à n'avoir exercé aucune activité professionnelle dans le mois. Ces chiffres devraient encore augmenter dans les prochains mois, a prévenu la ministre de l'Economie, Christine Lagarde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.