Cet article date de plus d'un an.

Pollution : une nappe acide se déverse dans la Méditerranée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pollution : une nappe acide se déverse dans la Mediterrannée
France 3
Article rédigé par
M. Lecointre, P. Gély, R. Perich, S. Chappe, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

La Mer Méditerranée est touchée par une pollution au chlorure de fer. Il se transforme en acide au contact de l'eau de mer. L'origine vient d'une plateforme pétrochimique à Martigues (Bouches-du-Rhône).

Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Une nappe marron s'étend sur plusieurs hectares dans la Mer Méditerranée. En cause, une fuite, jeudi 23 juillet, de chlorure de fer qui s’est déversée d’un complexe pétrochimique. Très vite, le pavillon rouge est dressé, trois plages alentours sont interdites à la baignade. Le produit est hautement toxique et corrosif, il est habituellement utilisé pour traiter les eaux usées.

Comment une telle fuite s’est-elle produite ?

Les associations environnementales dénoncent un laxisme qui dure depuis plusieurs années. L’entreprise, elle, évoque une fissure dans son bac de stockage, au sein de l’atelier du site de KEM ONE à Lavéra. Les gens, eux, ne semblent pas plus embêtés que ça par la pollution. "Ca ne me gêne pas plus que ça, à Fos-sur-Mer aussi, il y a des usines à côté qui sont polluantes, on fait avec", raconte une femme. "Dans tous les cas, on est pollués de partout, on est habitué", reconnaît une autre. Le maire de Martigues a dénoncé un incident inadmissible, et une entreprise qui a mis huit heures à réagir. Une enquête est encore en cours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Provence-Alpes-Côte d'Azur

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.