Joggeuse en Mayenne : l'adolescente va désormais connaître "des moments très difficiles", prédit un pédopsychiatre

"Sa vie personnelle et familiale va être totalement modifiée", explique sur franceinfo Patrice Huerre, ancien expert auprès des tribunaux, après les aveux de l'adolescente.

Article rédigé par
Dimitri Morgado - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes près de la forêt de Bellebranche, à Saint-Brice (Mayenne), le 9 novembre 2021. (JOEL LE GALL / MAXPPP)

"Elle va désormais connaître des moments très difficiles", a estimé sur franceinfo le pédopsychiatre Patrice Huerre, ancien expert auprès des tribunaux, alors que la joggeuse de 17 ans disparue lundi en Mayenne a avoué aux enquêteurs avoir inventé son enlèvement, vendredi 12 novembre, entraînant la mobilisation de plus de 200 gendarmes pour la retrouver.

>> Joggeuse en Mayenne : tristesse, colère et incompréhension pour les élus après les aveux de l'adolescente

"Sa vie personnelle et familiale va être totalement modifiée, a-t-il poursuivi. Comment imaginer qu'on puisse rester dans les mêmes relations qu'auparavant avec ses copains, ses copines, son établissement scolaire, sa famille, après avoir mobilisé autant l'attention médiatique ?"

"Le contrecoup de cette aventure va être important."

Patrice Huerre, ancien expert auprès des tribunaux

à franceinfo

L'adolescente de 17 ans a notamment expliqué qu'elle était "désolée" : "Une grosse culpabilité va survenir à présent. C'est pour ça qu'il faudra une aide importante pour ne pas que cette culpabilité devienne tellement envahissante qu'elle puisse lui causer préjudice."

Enfin, le pédopsychiatre a expliqué que ce profil "fait partie de ce que je peux voir chez un certain nombre d'adolescents qui n'imaginent pas les conséquences et ne sont pas capables d'anticiper ces conséquences."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mayenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.