Bretagne : le coeur d'Anne a été volé

Le reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne, l'ancienne reine de France, a été volé ce week-end, à Nantes (Loire-Atlantique), au musée Dobrée.

Voir la vidéo
france 3

Le coeur, couronné en or, est le précieux écrin du coeur de la duchesse Anne de Bretagne. Le vol de ce joyau du patrimoine régional, conservé au musée Dobrée, à Nantes (Loire-Atlantique), depuis 1886, scandalise les Bretons. "C'est une véritable catastrophe, c'est comme si on volait La Joconde. (...) C'est comme si on nous arrachait une part de notre identité", s'insurge l'historien Frédéric Morvan.

Les voleurs vont-ils le fondre ?

Miraculeusement épargné par la Révolution, le voici une nouvelle fois menacé par la fonte. "On souhaite éviter que les voleurs ne fondent cette oeuvre, il faut être clair. C'est ce que nous redoutons et c'est là-dessus que nous souhaitons alerter", explique Julie Pellegrin, directrice Grand patrimoine de conseil départemental de Loire-Atlantique. Anne de Bretagne, reine de France à deux reprises, inhumée à ce titre à Saint-Denis, avait souhaité que son coeur repose à Nantes auprès de ses parents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le reliquaire de l\'ancienne reine Anne de Bretagne a été dérobé ce week-end, à Nantes (Loire-Atlantique), au musée Dobrée.
Le reliquaire de l'ancienne reine Anne de Bretagne a été dérobé ce week-end, à Nantes (Loire-Atlantique), au musée Dobrée. (France 3)