Pantin : un instituteur de maternelle accusé de violences sur quatre élèves

Une enquête est en cours, France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3
À Pantin (Seine-Saint-Denis), un instituteur de petite section est accusé d'avoir violenté certains de ses élèves. L'enseignant, pourtant expérimenté et proche de la retraite, aurait violemment bousculé quatre de ses élèves âgés de deux à trois ans. Selon une puéricultrice présente dans la classe, le maître aurait poussé un enfant qui ne voulait pas rejoindre sa place. L'enfant aurait été blessé à la bouche.

Placé en garde à vue

Alertée, l'Inspection d'académie a suspendu l'instituteur. "Cette suspension durera autant que besoin", affirme ce jeudi 24 septembre François-Sébastien Demorgon, proviseur vie scolaire à l'Inspection d'académie. L'instuteur a été déféré au parquet de Bobigny et placé en garde à vue suite aux plaintes des parents. "Pour les écouter et les rassurer, l'Inspection d'académie a mis en place une cellule d'écoute et d'aide psychologique", conclut Emmanuelle Hunzinger, journaliste de France 3 Ile-de-France.
Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de Google Street View montrant l\'école maternelle Liberté à Pantin (Seine-Saint-Denis) où un professeur en petite section a été suspendu après des soupçons de violences sur des élèves.
Capture d'écran de Google Street View montrant l'école maternelle Liberté à Pantin (Seine-Saint-Denis) où un professeur en petite section a été suspendu après des soupçons de violences sur des élèves. (GOOGLE STREET VIEW)