Lozère : replanter des vignes où elles avaient disparu

En Lozère, des viticulteurs ont choisi de replanter de la vigne dans des territoires où elle avait disparu.

France 3

À Ispagnac, en Lozère, c'est l'heure des vendanges. Une vingtaine d'habitants du coin sont venus offrir leurs bras, une tradition qui perdure depuis quinze ans. Dans le village, les vendanges se font entièrement à la main, car il est impossible d'utiliser des machines sur un terrain si pentu. Malgré une année riche en aléas climatiques, le raisin est prometteur. "C'est vrai que la sécheresse ne laissait pas présager des super choses, et là c'est une belle surprise", confie Élisabeth Boyé, vigneronne.

De la Gironde à la Lozère

Originaire de Lozère, Bertrand Servières vivait avec sa femme dans le Bordelais. Ils décident de tout quitter pour replanter des vignes dans les gorges, près d'un demi-siècle après leur disparition. Le couple produit aujourd'hui entre 25 et 30 000 bouteilles par an à partir de cinq cépages différents. Désormais, les deux vignerons vivent de leur métier et vendent l'ensemble de leur production.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Lozère, des viticulteurs ont choisi de replanter de la vigne dans des territoires où elle avait disparu.
En Lozère, des viticulteurs ont choisi de replanter de la vigne dans des territoires où elle avait disparu. (France 3)