Incendies dans l’Hérault : feu fixé et surveillance accrue

Publié Mis à jour
Incendies dans l’Hérault : feu fixé et surveillance accrue
Article rédigé par
N. Dahan, M. Arrive, V. Gaglione, H. Smague, E. Sizarols, N. Thevenot - franceinfo
France Télévisions

Mercredi 27 juillet, après une nuit de lutte et 1 000 hectares de végétation brûlé s, l’incendie qui s’est déclenché à une vingtaine de kilomètres de Montpellier, est désormais fixé.

C’est un paysage lunaire. Plus de 1 000 hectares sont partis en fumée. Sur le plateau  d'Aumelas, dans l’Hérault, le feu est désormais fixé, mercredi 27 juillet. Aucun blessé n’est à déplorer, aucune maison n’a été endommagée. C'est presque un miracle. Après 24 heures d’angoisse, Pierre-Yves Mérieau peut enfin rentrer chez lui. Tout a démarré mardi 26 juillet vers 15 heures, avec deux départs de feu sur les communes de Gignac (Hérault) et Saint-Bauzille-de-la-Sylve (Hérault).

150 pompiers toujours mobilisés

Les flammes, parfois incontrôlables, progressent très vite. Elles se rapprochent dangereusement des maisons. 300 personnes sont évacuées dans des salles des communes alentours. Elles vont y passer la nuit. Au réveil mercredi matin, certains étaient encore choqués. Noyer les dernières lisières, éteindre les ultimes fumerolles et prépositionner des engins devant les maisons pour les protéger. Mercredi soir encore, 150 pompiers sont toujours mobilisés. Leur mission : éviter par tous les moyens une reprise du feu.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.