Disparition de Lucas Tronche : des ossements, des débris de vêtements et d'un sac similaire à celui de l'adolescent retrouvés dans le Gard

Des ossements "pouvant être d'origine humaine" ont été retrouvés, jeudi, à Bagnols-sur-Cèze, où l'adolescent avait disparu en mars 2015, a appris franceinfo auprès du procureur de Nîmes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une mobilisation organisée le 16 mars 2019 à Bagnols-sur-Cèze (Gard) en hommage à Lucas Tronche, disparu en mars 2015. (MAXPPP)

Une découverte qui relance l'affaire de la disparition de Lucas Tronche. Des ossements "pouvant être d'origine humaine" et des débris de vêtements ont été retrouvés jeudi 24 juin, dans la matinée, à Bagnols-sur-Cèze (Gard), a appris franceinfo auprès du procureur de Nîmes. C'est dans cette commune que l'adolescent, alors âgé de 15 ans, avait disparu le 18 mars 2015, alors qu'il se rendait à un cours de natation.

Ces recherches ont été menées, dans la matinée, "sur des parois rocheuses qui n'ont pu être fouillées que par les pompiers en pendulaire", a précisé le procureur. Un sac similaire à celui du garçon a également été découvert. Des examens médico-légaux et si possible génétiques des ossements seront réalisés. Cette opération a été ordonnée par la juge d'instruction et menée par le SPJ de Montpellier et des unités d’intervention en milieu périlleux GRIMP du Gard.

Le procureur de Nîmes ajoute auprès de franceinfo que cette découverte n'a "pas de rapport" avec l'émission de M6 "Appel à témoins" qui avait évoqué l'affaire le 7 juin. Cette nouvelle émission se donne pour mission de relancer des affaires criminelles non élucidées. La mère du jeune garçon disparu avait témoigné, pour tenter de saisir une "opportunité" de faire connaître l'affaire et de trouver d'éventuels nouveaux témoins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gard

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.