Emeutes en Nouvelle-Calédonie : les raisons de la colère

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Emeutes en Nouvelle-Calédonie : les raisons de la colère
Article rédigé par France 2 - J. Ricco, V. Lejeune
France Télévisions
France 2
En plus de la très contestée révision constitutionnelle, qui prévoit d'élargir les élections provinciales à tous ceux domiciliés en Nouvelle-Calédonie depuis au moins dix ans, l'inflation et la crise du nickel exacerbent les tensions sur l'archipel.

Voitures incendiées, magasins détruits, tirs de projectiles en pleine rue... Depuis quelques jours, la Nouvelle-Calédonie est en proie à une violence inouïe. Pourquoi une telle colère ? Au cœur du problème, une révision constitutionnelle qui prévoit d'élargir les élections provinciales à tous ceux domiciliés sur l'archipel depuis au moins dix ans. Pour les indépendantistes, elle donnerait moins de place au peuple kanak.

Des dizaines de morts en 1984

Cette mobilisation rappelle les événements de 1984, où les affrontements avaient fait des dizaines de morts en Nouvelle-Calédonie. La question du corps électoral divisait déjà à l'époque les loyalistes et les indépendantistes. Aujourd'hui s'y ajoutent les problèmes économiques. En plus de l'inflation, la crise du nickel, principale ressource de l'archipel, exacerbe les tensions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.