Pyrénées-Atlantiques : 800 personnes participent à une marche blanche à Nay en hommage à Mathis, un collégien mort après un cours de sport

Une foule vêtue de blanc a défilé dans les rues de Nay ce dimanche pour honorer la mémoire de Mathis, 13 ans, mort mercredi après un malaise cardiaque.

Article rédigé par
France Bleu Béarn Bigorre - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
800 participants ont défilé dans les rues de Nay (Pyrénées-Atlantiques), le 17 octobre 2021, pour à saluer la mémoire de Mathis, 13 ans, mort après un malaise cardiaque quatre jour auparavant.  (CORENTIN DEBUIRE / FRANCE BLEU BEARN BIGORRE)

800 personnes ont participé dimanche 17 octobre, à une marche blanche à Nay, dans les Pyrénées-Atlantiques, en hommage à Mathis un collégien de 13 ans mort mercredi 13 octobre d'un malaise cardiaque, après une crise d'asthme lors d'un cours de sport, rapporte France Bleu Béarn Bigorre.

Vêtus de blanc, les participants à cette marche ont tenu à honorer la mémoire du collégien et soutenir sa famille. Le décès brutal de ce collégien en classe de 4e avait provoqué une vague d'émotion. Le cortège est parti à 10 heures de la place de la République pour se rendre devant le collège Henri IV.

La mère de Mathis a pris la parole pour remercier les marcheurs pour leurs gestes de soutien. "Mathis est toujours là", a-t-elle ajouté dans un sanglot. Le maire de Nay, Bruno Bourdaa, était également présent et a remercié la foule venue saluer la mémoire de Mathis. Un lâcher de ballons a été organisé et des bougies ont été allumées. La cagnotte ouverte en ligne sur internet pour financer les obsèques du collégien, a recueilli à ce jour près de 17 000 euros.

Un lâcher de ballons a été organisé à Nay, le 17 octobre 2021, lors de la marche en mémoire de Mathis, 13 ans, mort après un malaise cardiaque, le 13 octobre 2021.  (CORENTIN DEBUIRE / FRANCE BLEU BEARN BIGORRE)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pyrénées-Atlantiques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.