Pau : la garde à vue des trois suspects interpellés pourrait être prolongée

En duplex depuis Pau (Pyrénées-Atlantiques), la journaliste Nathalie Perez fait le point sur la garde à vue des trois jeunes mineurs placés en garde à vue dans l'affaire de l'homme tabassé à mort dans le quartier Saragosse.

Voir la vidéo
france 3

Que sait-on des trois personnes interpellées ce lundi 21 au matin, et qui sont actuellement toujours en garde à vue ? "Ce qui surprend le plus les enquêteurs, c'est le très jeune âge de ces trois gardés à vue. En effet, deux d'entre eux ont à peine 15 ans, le troisième 16. Ils sont tous trois Français, originaires du quartier Saragosse, là où les faits se sont déroulés. Des 'petits caïds de quartier', pour reprendre l'expression d'un des enquêteurs que j'ai pu joindre et qui travaille sur cette affaire", explique la journaliste Nathalie Perez, en duplex depuis Pau (Pyrénées-Atlantiques).

De nouvelles interpellations attendues demain

"L'un d'eux appartient à une famille très défavorablement connue des services de police, notamment pour des faits de vol à main armée. Pour le moment, ces trois jeunes sont toujours entendus. Leur garde à vue, ce soir, pourrait être prolongée. Selon nos informations, de nouvelles interpellations pourraient avoir lieu dès demain, mardi 22 mai", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une policière grièvement blessée au commissariat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) mardi 20 mars après le tir vraisemblablement accidentel d\'un collègue.
Une policière grièvement blessée au commissariat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) mardi 20 mars après le tir vraisemblablement accidentel d'un collègue. (MAXPPP)