Fêtes de Bayonne : 920 plaintes enregistrées en cinq jours, deux fois plus que l'année dernière

Les Fêtes de Bayonne se sont terminées dimanche dernier. Pour cette édition, le nombre de plaintes a doublé par rapport à l'an dernier. Quatre plaintes ont notamment été déposées pour viol.
Article rédigé par France Info - France Bleu Pays Basque
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les forces de l'ordre ont enregistré 920 plaintes lors des fêtes de Bayonne 2023 dans les Pyrénées-Atlantiques. (EMILIE DROUINAUD / MAXPPP)

Les forces de l'ordre ont enregistré 920 plaintes lors des fêtes de Bayonne dans les Pyrénées-Atlantiques entre mercredi 26 juillet et dimanche 30 juillet, un chiffre doublé par rapport à celui de 2022, a appris mardi 1er août France Bleu Pays Basque auprès de la sous-préfecture de la ville. Parmi ces plaintes, quatre ont été déposées pour viol, pour des faits qui se sont déroulés sur la voie publique et dans des appartements.

>> Fêtes de Bayonne : cinq jours de fête démesurée

Ces 920 plaintes ont essentiellement été déposées pour des vols de téléphones portables, selon la sous-préfecture, et trois hommes ont été déjà été condamnés lundi 31 juillet, pour les vols de 95 téléphones lors de ces fêtes. 

En revanche, 28 personnes ont été placées en garde à vue lors de ces fêtes, un chiffre en baisse par rapport à 2022, où 36 avaient été placées en garde à vue, tandis que 35 procès-verbaux ont été dressés par la municipalité pour des nuisances sonores. Par ailleurs, un homme a été violemment agressé dans la soirée, mercredi 26 juillet, lors de l'ouverture des fêtes et est toujours plongé dans le coma, poursuit la sous-préfecture de Bayonne.

Quelque 1,3 million de personnes aux fêtes de Bayonne

Quatre enquêtes pour viols et une autre pour tentative de meurtre ont été ouvertes en marge des Fêtes de Bayonne, a annoncé mardi 1er août le parquet de Bayonne. Concernant les enquêtes pour viols, les auteurs présumés n'ont pas encore été identifiés, a précisé la vice-procureure de Bayonne, Caroline Parizel. "Nous en sommes au début des investigations, les faits doivent encore être éclaircis et pourront éventuellement être requalifiés en agression sexuelle au fil de l'enquête", a-t-elle ajouté. 

La participation aux fêtes de Bayonne, cette année, est estimée à 1 300 000 personnes, un record, selon le maire Jean-René Etchegaray. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.