Nouveau retard pour l'EPR de Flamanville

Les soupapes de sécurité du futur réacteur nucléaire de Flamanville seraient défaillantes.

FRANCE 2

Mauvaise nouvelle pour l'EPR de Flamanville (Manche). Les soupapes de sécurité du futur réacteur nucléaire seraient défectueuses. Selon le journal Mediapart, les pilotes censés déclencher ces soupapes ne fonctionneraient pas. Ce n'est pas la première fois que l'achèvement de ce site considéré comme le fleuron du nucléaire français montre des faiblesses. En avril dernier, des anomalies sur la cuve avaient déjà été pointées du doigt.

Risque extrême

Les conséquences de cette défaillance sont grandes. En cas de trop forte pression, cela pourrait causer une surchauffe du réacteur, voir une explosion et provoquer un grave accident nucléaire. L'institut de radioprotection et de sûreté va devoir remplacer les soupapes, mais cela va de nouveau retarder le chantier. Ces retards coûtent cher, la facture pourrait approcher les 8,5 milliards d'euros. La centrale devait être mise en service en 2012, on parle désormais de 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chantier de l\'EPR de Flamanville (Manche), le 6 novembre 2014.
Le chantier de l'EPR de Flamanville (Manche), le 6 novembre 2014. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)