Normandie : un village déclare la guerre aux camions

À Fleury-sur-Andelle, dans l'Eure, près de 1 000 camions, sans parler des voitures, traversent chaque jour la ville. Les habitants n'en peuvent plus et veulent que la situation change.

France 3

La rue principale de Fleury-sur-Andelle (Eure) est empruntée par plus de 10 000 véhicules par jour. Entre 2017 et 2018, le trafic général a augmenté de 7 %. "Ça nous pollue la vie. Les maisons vibrent. Le bruit est majeur", explique Jean-Claude Rémy, maire de Fleury-sur-Andelle. Le nombre de camions est en forte hausse. Plus de 11% des véhicules circulant sur l'axe sont des poids lourds. Il relie l'Île-de-France à Rouen (Seine-Maritime), ou au Havre (Seine-Maritime). "Les poids lourds sont très nombreux aussi parce qu'il n'y a pas de péage sur cette route", poursuit Jean-Claude Rémy.

Des travaux bientôt effectués ?

La route coupe en deux la commune, et rares sont les véhicules qui respectent les 50 km/h et les passages piétons. Pour ceux qui travaillent au quotidien sur cette route, les journées sont parfois pénibles. Un agent immobilier confie que le flux de voitures a des conséquences sur le marché. Des travaux devraient être effectués : un meilleur marquage au sol, une vraie séparation entre les deux voies, ainsi que des îlots de freinage pour ralentir ceux qui vont trop vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Samedi 10 août 2019 est classé noir dans le sens des départs vers le Sud-Est par Bison Futé. 
Samedi 10 août 2019 est classé noir dans le sens des départs vers le Sud-Est par Bison Futé.  (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)