Cet article date de plus de deux ans.

Normandie : un village déclare la guerre aux camions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Normandie : un village déclare la guerre aux camions
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Fleury-sur-Andelle, dans l'Eure, près de 1 000 camions, sans parler des voitures, traversent chaque jour la ville. Les habitants n'en peuvent plus et veulent que la situation change.

La rue principale de Fleury-sur-Andelle (Eure) est empruntée par plus de 10 000 véhicules par jour. Entre 2017 et 2018, le trafic général a augmenté de 7 %. "Ça nous pollue la vie. Les maisons vibrent. Le bruit est majeur", explique Jean-Claude Rémy, maire de Fleury-sur-Andelle. Le nombre de camions est en forte hausse. Plus de 11% des véhicules circulant sur l'axe sont des poids lourds. Il relie l'Île-de-France à Rouen (Seine-Maritime), ou au Havre (Seine-Maritime). "Les poids lourds sont très nombreux aussi parce qu'il n'y a pas de péage sur cette route", poursuit Jean-Claude Rémy.

Des travaux bientôt effectués ?

La route coupe en deux la commune, et rares sont les véhicules qui respectent les 50 km/h et les passages piétons. Pour ceux qui travaillent au quotidien sur cette route, les journées sont parfois pénibles. Un agent immobilier confie que le flux de voitures a des conséquences sur le marché. Des travaux devraient être effectués : un meilleur marquage au sol, une vraie séparation entre les deux voies, ainsi que des îlots de freinage pour ralentir ceux qui vont trop vite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.