Nicolas Sarkozy a demandé lundi à ses ministres avant le Conseil de faire preuve "d'audace" et "rester unis"

Le chef de l'Etat a remercié François Fillon et son équipe rendant "hommage" à son "engagement" en 2009.En réponse, le Premier ministre a "formulé des voeux de croissance pour l'année 2010", a rapporté son porte-parole, une croissance "solidaire", "éthique" et "durable".

Le premier Conseil des ministres de l\'année 2010 avec François Fillon.
Le premier Conseil des ministres de l'année 2010 avec François Fillon. (F2)

Le chef de l'Etat a remercié François Fillon et son équipe rendant "hommage" à son "engagement" en 2009.

En réponse, le Premier ministre a "formulé des voeux de croissance pour l'année 2010", a rapporté son porte-parole, une croissance "solidaire", "éthique" et "durable".

L'année 2009 "a permis de démontrer que le gouvernement était déterminé à poursuivre les réformes", a encore dit le président de la République, qui a "rappelé aux membres du gouvernement qu'une grande réforme, c'était forcément une réforme en avance sur son temps".

"Il a appelé l'ensemble des ministres à être audacieux et à prendre des risques", a indiqué Luc Chatel. "Il a également rappelé aux membres du gouvernement qu'il souhaitait que le gouvernement reste uni et solidaire et enfin il a leur a demandé pour l'année 2010 du travail et encore du travail", a ajouté le porte-parole.

Cette tonalité est habituelle pour Nicolas Sarkozy qui avait déjà appelé ses ministres, lors du premier conseil qui avait suivi le remaniement de juin dernier, à faire preuve d'"audace réformatrice" et "d'être solidaires et de jouer collectif".

L'année écoulée a été marquée par des "couacs" qui ont ébranlé l'harmonie au sein du gouvernement de François Fillon comme l'affaire de la suppression du droit à l'image des sportifs professionnels qui a opposé la secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, à sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot.

M. Sarkozy a insisté sur sa détermination à mettre en oeuvre la taxe carbone en critiquant, selon une source gouvernementale, le Conseil constitutionnel qui a retoqué la mesure fin décembre. La nouvelle version de cette taxe entrera en vigueur dès le 1er juillet, a annoncé dans la foulée Luc Chatel.

Et pour tenter de mettre un terme aux "couacs" qui ont agité son gouvernement ces derniers mois, il a aussi rappelé à ses ministres "qu'il souhaitait que le gouvernement reste uni et solidaire".

Petite note personnelle, Nicolas Sarkozy a réprimandé, selon une source gouvernementale, son ministre de la Culture qui s'est blessé au bras lors d'une chute de scooter. "Je vous l'avais dit avant les vacances, un ministre ce n'est n'est pas n'importe qui, un ministre ça ne se déplace pas en mobylette", a dit le président cité par cette source.

Un message reçu 5 sur 5 par Frédéric Mitterrand qui, interrogé à la sortie du Conseil sur sa feuille de route pour 2010, s'est empressé de répondre à la presse: "ne plus prendre mon scooter".

Comme le veut la tradition, l'équipe de François Fillon s'était présentée groupée et à pied à la présidence à 10h00 tapantes, après un petit-déjeuner offert par le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Suite du marathon des voeux présidentiels mercredi à Cholet (Maine-et-Loire), devant les "forces économiques".