Naissance d'un bébé gypaète barbu dans le Parc national du Mercantour

Au Parc national du Mercantour, près de Nice, un poussin gypaète barbu vient de voir le jour. C'est le signe que la réintroduction de l'espèce est une réussite dans le massif alpin.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Rencontrer un gypaète barbu demande de la patience, de la discrétion et de la chance. Il faut aussi une bonne connaissance de l'animal. Au coeur de la vallée de la Tinée, dans les falaises du parc national du Mercantour, se cache l'un des plus grands rapaces d'Europe. C'est l'un des rares et des plus majestueux aussi.

Trois mètres d'envergure

Moins connu que l'aigle royal, le gypaète est pourtant plus grand que lui avec près de trois mètres d'envergure, des yeux cernés, une petite barbe et un plumage contrasté. Il a longtemps souffert de son image de vautour nécrophage. Amateur d'os trouvés en altitude, le gypaète est un véritable nettoyeur de la montagne. Méticuleux, aucune carcasse ni aucun os ne lui échappe. Le gypaète ne donne naissance que tous les deux ou trois ans. Cette année pourtant, l'unique couple installé dans le parc, parent depuis l'an dernier, a encore agrandi la famille.

 

Le JT
Les autres sujets du JT