Mystérieux vol de singes à Beauval

Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, vient d'être victime d'un vol inédit. 17 petits singes, appartenant à deux espèces en voie de disparition, ont disparu dans la nuit de samedi à dimanche.

La direction du zoo de Beauval espère retrouver rapidement 17 petits singes qui lui ont été volés. Depuis hier, leur cage reste désespérément vide. Dans la nuit de samedi à dimanche, des singes rarissimes ont été volés pour des raisons encore inconnues. Le vol a eu lieu en pleine nuit alors même que le zoo de Beauval est doté d'alarmes et de caméras. Toutes les gendarmeries de France ainsi que les services vétérinaires ont été alertés pour tenter de retrouver ces singes protégés.

Une menace sérieuse sur leur santé

Il s'agit de dix ouistitis argentés et sept tamarins-lions dorés, appartenant au gouvernement brésilien, des espèces protégées qui nécessitent des soins particuliers. "Ils sont certainement en danger parce que ce sont des animaux fragiles en terme physiologique, ils ont des besoins en vitamines, en minéraux, en lumière... Ce sont des besoins très spécifiques qu'il faut respecter car sinon, ils peuvent rapidement développer de graves pathologies", explique Nicolas Leroux, vétérinaire du zooparc de Beauval. Une enquête a été ouverte. Toutes les gendarmeries de France ainsi que les services vétérinaires ont été alertés pour retrouver ces singes protégés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux tamarins-lions dorés.
Deux tamarins-lions dorés. (JUAN-CARLOS MUÑOZ / BIOSPHOTO / AFP)