Cet article date de plus de sept ans.

Municipales à Paris : NKM talonne de plus en plus Hidalgo

La candidate PS arrive toujours en tête des intentions de vote, mais devance seulement de deux points sa rivale de l'UMP.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A gauche, Anne Hidalgo (PS), à droite, Nathalie Kosciuscot-Morizet (UMP), candidates à la mairie de Paris.  (JOEL SAGET / AFP)

L'écart se resserre. Les listes de la socialiste Anne Hidalgo devanceraient celle de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet d'une courte tête (37% contre 35% des voix) si le premier tour des élections municipales à Paris avait lieu dimanche, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le Journal du dimanche publié samedi 8 juin.

Alors qu'Anne Hidalgo perd un point par rapport à un sondage identique effectué en janvier, Nathalie Kosciusko-Morizet, toute juste investie candidate l'issue d'une primaire tendue, en gagne sept. 
 
Au deuxième tour, en revanche, la candidate socialiste l'emporterait haut la main, par 54% des voix contre 46% à sa rivale. A la question de savoir si Nathalie Kosciusko-Morizet sort "renforcée, affaiblie ou ni renforcée, ni affaiblie" de la primaire UMP, 28% la jugent "renforcée", 18% "affaiblie", et 54% ni l'un ni l'autre.
 
Sondage réalisé du 5 au 7 juin auprès d'un échantillon de 855 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.006 personnes, représentatif de la population de la ville de Paris âgée de 18 ans et plus."La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l'interviewé(e)) après stratification par arrondissement" souligne l'étude.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.