Météo : une douceur pas forcément liée au réchauffement climatique

 Devant la douceur des températures, une question se pose : où est donc passé l'hiver ? Tanya Young est en plateau.

FRANCE 2

Tanya Young revient sur le plateau de France 2 sur la douceur exceptionnelle des températures. L'hiver 2015/2016 est le plus doux depuis plus d'un siècle. "Si on observe mois par mois, on constate que les températures du mois de décembre se situaient quatre degrés au-dessus des moyennes saisonnières, tandis qu'au mois de janvier, c'était deux degrés de plus. Du coup, cet hiver se placerait en tête des hivers les plus doux, dépassant l'hiver 1989/1990, qui pour l'instant étaient le plus chaud avec deux degrés d'excédent. Mais il faut savoir également que cette relative douceur hivernale s'impose de plus en plus souvent", indique la présentatrice météo.

El Nino est peut-être lié

Mais il est encore trop tôt pour établir un lien entre cette hausse des températures et le réchauffement climatique. "Le phénomène El-Nino peut également être un facteur non négligeable, et si on regarde à l'échelle européenne, les autres pays ne vivent pas la même situation. En Scandinavie au mois de février, les températures étaient froides et bien en dessous des moyennes de saison", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vacanciers profitent du beau temps à Arcachon (Gironde), le 21 décembre 2015.
Des vacanciers profitent du beau temps à Arcachon (Gironde), le 21 décembre 2015. (MAXPPP)