Mea culpa inattendu de François Hollande sur la TVA sociale

Dans un livre, le président de la République fait part de ses regrets sur la suppression de la TVA sociale voulue par Nicolas Sarkozy.

FRANCE 2

Il est venu le temps des révélations et des confessions pour François Hollande. Ses réformes "ne sont pas toutes de gauche, mais servent l'intérêt général" s'est-il confié. Et l'autocritique ne s'arrête pas là. Dans le livre "Le stage est fini", de Françoise Fressoz, le chef de l'État regrette l'abrogation de la TVA sociale et précise que si c'était à refaire il ne serait pas allé aussi loin. "J'aurais gardé l'augmentation de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy pour boucler le budget qu'il nous avait laissé", avoue-t-il.

La droite se moque

En janvier 2012, François Hollande martelait pourtant le contraire. Aujourd'hi la droite se moque. "Tout arrive", précise François Fillon dans un tweet. Éric Woerth député Les Républicains, évoque une "inspiration électoraliste due à la panique de 2017".
Avec ce virage François Hollande surprend sans vraiment convaincre, mais ne laisse personne indifférent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande à Berlin (Allemagne), le 24 août 2015.
Le président François Hollande à Berlin (Allemagne), le 24 août 2015. (CITIZENSIDE/REYNALDO CHAIB PAGAN /AFP)