VIDEO. François Hollande fait son mea culpa sur la suppression de la TVA sociale

Le chef de l'Etat admet avoir été "trop loin" en abrogeant, lors des premiers mois de son quinquennat, la hausse de la TVA projetée par Nicolas Sarkozy.

FRANCE 2

Fait rare en politique, François Hollande fait son mea culpa dans un livre signé par une journaliste du Monde. Dans l'interview accordée à Françoise Fressoz, il dit regretter d'avoir supprimé la hausse de la TVA décidée par Nicolas Sarkozy.

"J'aurais fait le Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) pour les entreprises et j'aurais évité les hausses dans les budgets suivants", confie-t-il dans cet entretien, tout en soulignant que "le plus grand échec" de son prédécesseur aura été précisément "la compétitivité".

La droite ironise sur ces déclarations

"Cette improvisation électoraliste est due à la panique de 2017. [...] M. Hollande fera bientôt son mea culpa sur la non-réforme du marché du travail", déclare Éric Woerth, ancien ministre du Budget, député (Les Républicains) de l'Oise, sur France 2. L'ancien Premier ministre François Fillon ajoute, sur son compte Twitter : 

François Hollande n'est pas le seul président à faire son autocritique : en 2012, Nicolas Sarkozy confiait qu'il regrettait son dîner au restaurant Le Fouquet's, le soir de son élection à la présidence en 2007.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande à Berlin (Allemagne), le 24 août 2015.
Le président François Hollande à Berlin (Allemagne), le 24 août 2015. (CITIZENSIDE/REYNALDO CHAIB PAGAN /AFP)