Lundi matin, la tendance était à la décrue dans le Var et les alpes-Maritimes, mais l'inquiétude persiste.

De nouveaux épisodes pluvieux sont annoncés pour la journée, après les pluies diluviennes des dernières 48 heures.

A Roquebrune-sur-Argens, le 5 novembre 2011
A Roquebrune-sur-Argens, le 5 novembre 2011 (AFP PHOTO / GERARD JULIEN)

De nouveaux épisodes pluvieux sont annoncés pour la journée, après les pluies diluviennes des dernières 48 heures.

L'Argens demeure en vigilance crue "orange" mais le Carami, qui était sorti de son lit dans la soirée de samedi, et le Gapeau, ont été classés en vigilance "jaune". Néanmoins, le préfet du Var, Paul Mourier, a réitéré son appel à la prudence, Météo France annonçant une nouvelle dégradation pour l'après-midi avec 20 à 40 mm d'eau sur la côte et de 10 à 20 mm sur le nord du département.

Une amélioration est également enregistrée dans la distribution de l'électricité, près de 3000 foyers demeurant toutefois privés de courant dans le secteur de Saint-Raphaël, Fréjus, Le Muy et Roquebrune-sur-Argens.

La circulation routière s'est également améliorée avec la réouverture d'une quinzaine de voies sur les trente-cinq qui étaient coupées. Les transports scolaires demeurent néanmoins à l'arrêt dans les bassins de Brignoles et de Draguignan.

L'équivalent de 3 mois de précipitations en 3 jours

Plus de 300 mm de pluie, soit l'équivalent de trois mois de précipitations, sont tombés en trois jours sur le Var, où les sauveteurs ont évacué plus de 1300 personnes, dont 120 hélitreuillées, et réalisé plus de 1800 interventions. A ce bilan, s'ajoute le décès d'un couple de retraités âgés de 71 ans à Bagnols-en-Forêt, intoxiqué au monoxyde de carbone alors qu'il s'activait autour d'une moto-pompe alimentée par un groupe électrogène pour vider sa cave inondée.

Dans les Alpes-Maritimes, la préfecture notait également lundi matin un "retour à la normale progressif", avec 300 personnes hébergées dans la nuit. Deux sorties d'autoroute, bloquées par les eaux, étaient toujours fermées à Villeneuve-Loubet et Cannes-La-Bocca. Une seule route, toujours encombrée par des galets mais en cours de déblaiement, était fermée à la circulation en bord de mer entre Antibes et Villeneuve-Loubet.

Quatre écoles primaires étaient fermées dans le département: deux à Villeneuve-Loubet, une à Valbonne et une à Auribeau-sur-Siagne. Un collège, où 600 m3 d'eau nécessitent d'être pompés, était également fermé à Villeneuve-Loubet.