Cet article date de plus d'onze ans.

Les vols avec violence sont en hausse de près de 40% dans les transports en commun d'Ile-de-France

Selon une note de la Direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne, publiée par le Figaro, 9.501 agressions pour vol ont été dénombrées au cours des onze derniers mois, contre 6.821 à la même époque en 2009, soit une augmentation de 39,3%.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Caméra de surveillance, station Gare du Nord à Paris (AFP PHOTO CLEMENS BILAN)

Selon une note de la Direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne, publiée par le Figaro, 9.501 agressions pour vol ont été dénombrées au cours des onze derniers mois, contre 6.821 à la même époque en 2009, soit une augmentation de 39,3%.

Toujours selon ce document cité par Le Figaro, les réseaux ferrés à l'intérieur de Paris ont été le théâtre de 50,3% des agressions, 27,4% ayant eu lieu dans la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) et 22,3% dans les départements de la grande couronne (Val-d'Oise, Yvelines, Essonne et Seine-et-Marne).

"Plus des deux tiers des vols avec violence commis dans la capitale sont des vols à l'arraché, 21,8% sont des vols perpétrés avec des violences physiques et 10,7% sont des extorsions", selon cette note. La police parle même d'"effet iPhone" indiquant qu'«à eux seuls, les modèles iPhone (3G ou 4) représentent 27,59% du nombre total d'objets dérobés»

Illustration tragique de ce phénomène, la police recherche un homme soupçonné d'avoir provoqué la mort d'une jeune femme, en la bousculant violemment lundi dans les escaliers du métro parisien après avoir tenté de voler un téléphone portable.

Autre fait récent, une femme de 83 ans a été gravement blessée mercredi dans le métro parisien après une tentative de vol à l'arraché de son sac par un mineur de 14 ans qui a été arrêté. La victime est tombée sur la tête et a dû être plongée dans un coma artificiel.

Les smartphones, cibles privilégiées
Dans les transports en commun de Paris et de la petite couronne, "près de 75% des vols avec violence sont liés aux téléphones portables, dont la moitié aux smartphones", a souligné mercredi le commandant Bruno Terrenzi, du département d'investigations judiciaires de la brigade des réseaux ferrés (BRF), chargée de l'enquête.

Depuis quelques jours, la police et les agents de la RATP distribuent aux usagers des transports en commun des "flyers", petits cartons en forme de smartphone, sur lesquels est écrit "votre téléphone est précieux, il peut faire des envieux (...) nous vous conseillons d'être vigilants si vous l'utilisez en public", selon une porte parole de la RATP.

En bas du carton est ajouté: "plus de la moitié des agressions dans les transports, les gares et les stations ont pour motif le vol de téléphone portable". Au dos, les mêmes phrases sont écrites en anglais, allemand, chinois et japonais.

Mesures du ministère de l'Intérieur
Face à ces vols, le ministère de l'Intérieur a annoncé des mesures:

Brice Hortefeux a en particulier promis une extension des compétences des agents de sécurité de la SNCF et de la RATP parisienne pour leur permettre de procéder à des contrôles d'identité et à la verbalisation.

Brice Hortefeux a en particulier promis une extension des compétences des agents de sécurité de la SNCF et de la RATP parisienne pour leur permettre de procéder à des contrôles d'identité et à la verbalisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.