Les plafonds de deux salles de classe d'un collège de la périphérie de Strasbourg se sont effondrés

L'incident s'est produit dans la nuit de lundi à mardi, au 2e étage du collège "Le parc", à Illkirch-Graffenstaden, sans faire de blessés, suite à une malfaçon.L'effondrement du faux-plafond a provoqué des dégâts assez importants dans une salle de sciences et plus légers dans une salle de classe banalisée.

L'incident s'est produit dans la nuit de lundi à mardi, au 2e étage du collège "Le parc", à Illkirch-Graffenstaden, sans faire de blessés, suite à une malfaçon.

L'effondrement du faux-plafond a provoqué des dégâts assez importants dans une salle de sciences et plus légers dans une salle de classe banalisée.

Les premiers constats ont fait apparaître des malfaçons identiques dans quatre salles de ce bâtiment qui avait été réhabilité en 2005 et 2006. Lors de ces travaux, les porteurs du faux-plafond avaient été vissés dans un lattis de roseaux et de plâtre, et non dans la structure porteuse du plancher supérieur.

Selon le directeur de l'immobilier du département, Michel Raillard, des travaux de consolidation seront effectués d'ici mercredi soir dans les quatre salles concernées. Ils permettront d'accueillir normalement les élèves dès jeudi matin dans l'établissement, à l'exception de la salle de sciences qui leur sera fermée dans l'attente d'une expertise.

Le collège Le parc est un petit établissement qui accueille 400 élèves.