Les petits frères des pauvres aux côtés des personnes isolées

L'été est toujours une période difficile pour les personnes âgées. Elles se retrouvent souvent seules. Mais les petits frères des pauvres ne les oublient pas.

FRANCE 2

Chaque semaine, Yves Bazelle, bénévole des petits frères des pauvres rend visite aux personnes isolées. Des rendez-vous qui ont lieu toute l'année, mais qui prennent encore plus d'importance l'été. Éliane Canton fait partie de ces oubliés des vacances. Cette visite sera sa seule compagnie de la semaine. "Je peux parler de tout quand j'ai un ennui. De parler de mes ennuis, ça me libère, parce qu'il a une réponse qui est toujours positive", explique la dame de 82 ans à France 2.

Un soutien moral

Yves Bazelle fait du bénévolat depuis 17 ans et en tire une grande satisfaction. "Je ressens que les gens ont un petit peu de joie de vivre, de courage", confie-t-il. Pour Aimée Servier, les visites sont plus qu'une simple compagnie, c'est un soutien moral. "J'ai perdu mes trois gosses, j'ai perdu mon mari. La visite c'est pour me faire oublier un peu ce que j'ai eu", reconnaît Aimée, 74 ans. D'après une enquête de la fondation de France, 27% des plus de 75 ans vivent totalement isolés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Près de 900 000 retraités veufs ont vu leurs impôts locaux augmenter en 2015.
Près de 900 000 retraités veufs ont vu leurs impôts locaux augmenter en 2015. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)