Les petits frères des Pauvres : des maisons de vacances pour les plus démunis

Les bénévoles acceptent tout : corvées de cuisine, de vaisselle et même de ménage. L'important est de se sentir utile et d'aider les autres.

FRANCE 2

À La Seyne-sur-Mer (Var), une maison des petits frères des Pauvres accueille sept pensionnaires pendant l'été. Jacques Lamarche, bénévole, est aux petits soins pour eux. À 69 ans, cet ancien directeur de clinique donne de son temps depuis six ans. Après sa retraite, il voulait se rendre utile et a répondu à une petite annonce dans un journal. "J’y trouve du plaisir et c'est agréable de voir des sourires", explique-t-il.  

18 maisons de vacances

Sans l'association, beaucoup n'auraient pas pu se payer des vacances. L'association aide en moyenne 2 600 personnes isolées chaque été. Ce sont les bénéficiaires ou leurs voisins qui sollicitent les petits frères des Pauvres. À la clé, des séjours d'environ deux semaines dans l'une de leurs 18 maisons de vacances.
Les bénévoles ne font pas que tenir compagnie, ils s'occupent aussi de toutes les corvées. "Le but de l'opération est que tout soit propre et que les personnes accompagnées n'aient pas de travail à faire, qu'elles soient vraiment détendues et qu'elles profitent bien de leur séjour", explique Stanislas Melka.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)