Cet article date de plus de dix ans.

Les corps des trois victimes de l'accident de canyoning survenu jeudi en Savoie ont été sortis de l'eau vendredi

Les corps d'une femme de 28 ans et d'un homme de 26 ans, de nationalité belge, ont été sortis de la rivière en début de matinée, sur la commune de Cevins, à 4 km de l'endroit où ils avaient été emportés, a déclaré la sous-préfète d'Albertville Dominique Conca.Celui du guide, âgé de 50 ans, a été extrait de l'eau peu après midi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le canyon de Pussy sur la commune de la Léchère, le 17 juin 2011 où trois personnes ont été emportées par une vague (AFP/Jean-Pierre Clatot)

Les corps d'une femme de 28 ans et d'un homme de 26 ans, de nationalité belge, ont été sortis de la rivière en début de matinée, sur la commune de Cevins, à 4 km de l'endroit où ils avaient été emportés, a déclaré la sous-préfète d'Albertville Dominique Conca.

Celui du guide, âgé de 50 ans, a été extrait de l'eau peu après midi.

Le corps du guide avait été repéré au pied d'une cascade de 45 mètres de haut. Originaire de Tignes (Savoie), ce guide était accompagnateur de moyenne montagne, spécialité canyoning.

Jeudi, surprises par une brusque montée des eaux, quatre personnes avaient été emportées par une vague boueuse dans le canyon de Pussy, sur la commune de La Léchère en Savoie. L'une d'elles, bloquée dans une vasque, a pu être secourue par un pêcheur et évacuée à l'hôpital de Moûtiers. "Légèrement blessée", elle souffre d'un pneumothorax. Trois autres personnes faisant partie du groupe de canyonistes avaient réussi à s'échapper avant l'arrivée de la vague.

Les circonstances de l'accident ne sont pas tout à fait définies, mais un bassin de rétention en amont a débordé, provoquant une vague qui a emporté le groupe de sept personnes. "Elles étaient en fin de parcours lorsque le professionnel se serait rendu compte qu'une coulée de boue les menaçait", a raconté le lieutenant-colonel Jean-Claude Gin, du groupement de gendarmerie de Savoie. Le guide, "un homme expérimenté bien connu dans le milieu", aurait alors décidé de faire évacuer le groupe par une échelle accrochée le long de la paroi, a-t-il dit.

Interrompues jeudi en raison du mauvais temps, les recherches pour retrouver les corps des victimes avaient repris vendredi dès 7H30. Dix hommes du peloton de gendarmerie de haute montagne et de sapeurs-pompiers étaient mobilisés, appuyés par un hélicoptère de surveillance pour les prévenir d'une nouvelle montée des eaux éventuelle.

Le canyoning, sport en vogue et dangereux, consiste à descendre des torrents dans des gorges et des ravins étroits en se déplaçant à la nage, la marche et l'escalade. La discipline nécessite un équipement spécifique: combinaison et chaussures étanches, casque, baudrier, cordes et mousquetons.

Voir aussi :

>> France 3 Infos Alpes

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.