Cet article date de plus d'onze ans.

Les autorités recommandent aux 35.000 habitants de trois communes du Nord de ne pas consommer l'eau du robinet

La présence d'une bactérie dans le réseau de distribution a été détectée, a-t-on appris jeudi soir auprès de Véolia et de la préfecture.Des distributions d'eau potable en bouteille vont être organisées à partir de vendredi matin dans les communes de Somain, Aniche et Auberchicourt, touchées par ces restrictions
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France 3 Aquitaine)

La présence d'une bactérie dans le réseau de distribution a été détectée, a-t-on appris jeudi soir auprès de Véolia et de la préfecture.

Des distributions d'eau potable en bouteille vont être organisées à partir de vendredi matin dans les communes de Somain, Aniche et Auberchicourt, touchées par ces restrictions

Deux semi-remorques sont nécessaires à la la livraison de cette eau vendredi, a-t-il précisé. L'eau du robinet ne doit pas être bue ni utilisée pour tout usage alimentaire et le lavage des dents.

Des analyses réalisées par l'Agence régionale de Santé (ARS) ont mis en évidence la présence de l'entérocoque, bactérie qui peut être dangereuse pour la santé en cas d'ingestion importante, mais ne peut causer que des problèmes gastriques si l'eau est absorbée en faible quantité, selon le responsable de Véolia et la préfecture, invoquant le "principe de précaution".

Pour remédier à ce problème qui pourrait être dû à des travaux sur le réseau, des purges et un rajout de chlore ont été effectués, selon Véolia, qui a utilisé un système d'alerte téléphonique permettant d'avertir la plupart des usagers.

Les prochains résultats d'analyses étant attendus samedi soir, le retour à la normale pourrait intervenir au plus tôt dimanche matin, selon Véolia.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.