Le président PS du Jura quitte son poste, et la politique

Christophe Perny, président du conseil général du Jura sous l'étiquette socialiste, a été battu dimanche 29 mars aux départementales. Il quitte le PS et ne cache pas sa colère.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'était la défaite de trop. Christophe Perny n'a pas seulement perdu son poste de président du département du Jura dimanche 29 mars, il a aussi perdu l'attachement qu'il avait pour son parti, le PS. Un homme déçu par la politique du gouvernement socialiste et par Manuel Valls, qu'il compare "à un pilote d'avion enfermé dans son cockpit. Il nous mène à un suicide collectif, il faut qu'il sorte de cette cabine pour arrêter de donner tous les pouvoirs à la droite".

"Les électeurs ont les élus qu'ils méritent"

En poste depuis quatre ans, Christophe Perny se retrouve désormais sans mandat politique. Il est amer contre le PS, mais aussi contre les électeurs qui, par leur manque de mobilisation, "ont les élus qu'ils méritent. S'ils sont pas bons, c'est qu'eux ne sont pas bons pour les choisir". L'ancien président a quitté la vie politique, et s'est inscrit ce matin à Pôle Emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christophe Perny, président socialiste du conseil général du Jura, le 4 septembre 2012 à Lons-le-Saunier (Jura).
Christophe Perny, président socialiste du conseil général du Jura, le 4 septembre 2012 à Lons-le-Saunier (Jura). (MAXPPP)