Le nombre de chômeurs a augmenté de 15.700 pour avoisiner 2,7 millions en métropole

La progression sur un mois est de 0,6% et de 7,8% sur un an.En prenant en compte les personnes ayant exercé une activité réduite, un total de 3,92 millions de Français en métropole et de 4,16 millions avec les Dom étaient inscrits à Pôle emploi fin avril (catégories A, B, C), soit une hausse de +0,9% sur un mois et de +10,5% sur un an.

Offres d\'emploi
Offres d'emploi (France 3)

La progression sur un mois est de 0,6% et de 7,8% sur un an.

En prenant en compte les personnes ayant exercé une activité réduite, un total de 3,92 millions de Français en métropole et de 4,16 millions avec les Dom étaient inscrits à Pôle emploi fin avril (catégories A, B, C), soit une hausse de +0,9% sur un mois et de +10,5% sur un an.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a estimé que "cette hausse en avril n'interrompt pas la tendance observée depuis plusieurs mois à la stabilisation du marché du travail".

Toutes les catégories de demandeurs d'emploi ont été touchées par l'augmentation du mois d'avril, y compris les moins de 25 ans, dont le nombre d'inscrits s'était réduit depuis la rentrée. En ce qui concerne les seniors, leur part a continué à monter en avril.

Autre point noir accentué en avril: le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an, a encore progressé. Et l'ancienneté moyenne des demandeurs d'emploi toujours inscrits a augmenté.

Le mois d'avril a été "dur" mais plusieurs indicateurs comme la reprise de l'intérim et la hausse des offres d'emploi de plus de six mois collectées par Pôle emploi laissent penser que le marché de l'emploi "se remet en mouvement", a réagi auprès de l'AFP le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez. Pour lui, "l'objectif reste d'atteindre une inflexion fin 2010".

Le chômage restera à un niveau élevé cette année
Si la France devait confirmer sa reprise économique après la récession historique de 2009, le chômage restera à un niveau élevé cette année, selon les nouvelles prévisions de l'OCDE diffusées mercredi.

Le rythme de progression du chômage a toutefois ralenti, a observé l'organisation, en prévoyant qu'il atteigne "prochainement un pic avant de refluer, mais seulement lentement".

Pôle emploi table également sur une baisse du chômage, faible, à compter de 2011.

Le moral des Français, qui a reculé sans discontinuer depuis le début de l'année, est affecté par leur préoccupation face au chômage.