Cet article date de plus de dix ans.

Le ministre de l'Immigration a indiqué dimanche qu'il allait "déplacer" la date et le lieu de son mariage

Plusieurs groupes d'internautes sur Facebook ont appelé à chahuter le mariage d'Eric Besson prévu à l'origine le 16 septembre à la mairie du 7e arrondissement de Paris."Je n'ai pas peur des chahuts ou des canulars mais je n'envisage pas d'utiliser les moyens publics de sécurité pour un mariage qui relève de la sphère privée", a indiqué le ministre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Besson, ministre de l'Immigration, août 2010. (AFP - Bertrand Guay)

Plusieurs groupes d'internautes sur Facebook ont appelé à chahuter le mariage d'Eric Besson prévu à l'origine le 16 septembre à la mairie du 7e arrondissement de Paris.

"Je n'ai pas peur des chahuts ou des canulars mais je n'envisage pas d'utiliser les moyens publics de sécurité pour un mariage qui relève de la sphère privée", a indiqué le ministre.

Eric Besson s'en est pris aux "errements de la presse" a laquelle il reproche de s'intéresser à sa vie privée. Il a notamment déploré "qu'un quotidien ait cru devoir annoncer, sans même m'en prévenir, la date et le lieu de mon mariage".

"Il doit y avoir une muraille de Chine entre les affaires publiques et les affaires privées et cette muraille, elle est en train d'être percée", a-t-il souligné.

"Je ne me résous pas à vivre comme depuis plusieurs semaines sous l'oeil des paparazzi ou avec des journalistes people menant des enquêtes sur ma vie privée ou sur la personnalité de ma compagne", a-t-il poursuivi.

M. Besson , 52 ans, doit épouser Yasmine Tordjman, 24 ans, étudiante en école d'art et arrière petite fille de l'ancienne première dame de Tunisie, Wassila Bourguiba.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.