Le gouvernement a annoncé l'abrogation du dispositif des "chaïnes bonus" tout en évoquant un appel à candidatures.

L'appel à candidatures devrait permettre aux groupes de télévisions privés d'obtenir dans les mois à venir une nouvelle chaîne sur la TNT. Les intérêts des nouveaux entrants comme des acteurs historiques sont ainsi préservés.

(DYLAN CALVES / AFP)

L'appel à candidatures devrait permettre aux groupes de télévisions privés d'obtenir dans les mois à venir une nouvelle chaîne sur la TNT. Les intérêts des nouveaux entrants comme des acteurs historiques sont ainsi préservés.

Le gouvernement a également annoncé un statu quo concernant les normes de diffusion actuellement utilisées sur la télévision numérique terrestre (TNT). Il a ainsi pris compte des recommandations de Michel Boyon, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui avait plaidé dans un rapport pour l'adoption immédiate et simultanée de nouvelles normes de diffusion et de compression. Au risque d'entraîner temporairement, faute de décodeurs adéquats, un gel du paysage audiovisuel français.

François Fillon a déclaré que l'enrichissement de l'offre de la TNT doit se poursuivre avec le lancement de nouvelles chaînes et l'extension de la haute définition.

Le gouvernement devait résoudre une équation compliquée après l'avis négatif rendu par la Commission européenne sur les "canaux compensatoires" qui devaient en théorie être attribués aux chaînes historiques d'ici la fin de l'année. Les petits nouveaux de la TNT avaient protesté contre ce dispositif, prévu par la loi pour compenser l'extinction de l'analogique. Ils réclamaient depuis plusieurs moi le lancement de l'appel à candidature pour de nouvelles chaînes. Canal+ a encore compliqué la donne en annonçant début septembre le rachat des chaînes gratuites du groupe Bolloré - Direct 8 et Direct Star - isolant encore davantage les acteurs indépendants de la TNT.

La solution retenue par le gouvernement devrait au final permettre aux principaux groupes de télévision privés d'obtenir dans les mois qui viennent une nouvelle chaîne sur la TNT, ménageant ainsi les intérêts des acteurs historiques comme des nouveaux entrants.

Un projet de loi sera ainsi déposé dans les deux mois à venir pour abroger le régime des chaînes bonus.