Cet article date de plus de douze ans.

Le député Lionel Tardy a rendu compte en direct sur son compte Twitter des auditions de Domenech et Escalettes

Il s'est interrompu vers 11h10 car les auditions avaient lieu à huis clos à la demande de la Fédération française de football : "j'ai pris un carton rouge... fin des tweets".Le président démissionnaire de la FFF et le sélectionneur de l'équipe de France étaient interrogés mercredi par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Jean-Pierre Escalettes et Raymond Domenech (2008) (AFP/Eric Piermont)

Il s'est interrompu vers 11h10 car les auditions avaient lieu à huis clos à la demande de la Fédération française de football : "j'ai pris un carton rouge... fin des tweets".

Le président démissionnaire de la FFF et le sélectionneur de l'équipe de France étaient interrogés mercredi par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée.

Les deux hommes devaient s'expliquer sur le fiasco de l'équipe de France durant le Mondial-2010 après être arrivés par une porte dérobée. Initialement prévue pour être ouverte au public, l'audition a eu lieu à huis clos... rompu par les gazouillis du député UMP Lionel Tardy (qui s'est fait connaître sur Internet par son opposition à la loi Hadopi).

Le live-tweet du député Tardy
Sur Twitter, le député Lionel Tardy (@députetardy) a en effet rendu compte pendant une heure en direct (ou léger différé...) de l'interrogatoire des deux hommes : "Direct audition Domenech et Escalettes : je suis le traitre qui twitte ... et je l'assume".

Selon lui, Jean-Pierre Escalettes a dit qu'il répondrait "avec franchise" que c'avait été "dur" pour lui. Le président démissionnaire de la FFF a évoqué le "bus de la honte" '"dans le bus j'ai été confronté a un MUR jamais vu au cours de mes 50 ans dans le foot) et a parlé d'"enfants gâtés et pourris". Il a aussi estimé "le modèle associatif pur et dur dépassé en terme de gestion" et qu'"en foot, comme ailleurs, les choses évoluent plus vite que les institutions".

Toujours selon le député Tardy, Raymond Domenech s'est demandé "par quoi commencer, ça marche ou pas : on est sur de l'humain, la une de l'Equipe a tout déclenché "...

Comme il l'a raconté en direct, Lionel Tardy a été sommé de s'interrompre. "Carton rouge"....

Muselier "n'a rien appris", Copé parle d'une "séance un peu triste"

Jean-François Copé, lui a jugé que l'audition de Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes avait été "une séance un peu triste". Le président du groupe UMP a estimé que celle-ci a révélé "de nombreux dysfonctionnement de gouvernance et de management dans les messages à adresser à cette équipe".

"Je n'ai pas compris pourquoi Raymond Domenech n'a pas serré la main de l'entraîneur de l'Afrique du Sud. On n'était pas obligé de subir cela à la fin de cette coupe du monde. Il a répondu que c'était pour marquer le coup par rapport à ce que l'entraîneur de l'Afrique du Sud avait pu dire à propos de la main de Thierry Henry" contre l'Irlande en novembre dernier, a-t-il ajouté, selon l'AFP, en quittant la salle de la commission des Affaires culturelles.

Le député UMP Renaud Muselier a de son côté indiqué "n'avoir rien appris" à l'issue des ces auditions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.