Le conducteur d'un bus scolaire abandonne un collégien malade sur le bas-côté

L'adolescent malade avait vomi dans le véhicule. Les Transports du Loir-et-Cher ont prévu d'auditonner le conducteur avant de se prononcer sur une éventuelle mise à pied, rapporte "La Nouvelle République".

L\'incident s\'est déroulé jeudi 13 février 2014 sur la commune de Contres (Loir-et-Cher). 
L'incident s'est déroulé jeudi 13 février 2014 sur la commune de Contres (Loir-et-Cher).  ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Un collégien malade vomit dans le bus scolaire, jeudi 13 février à Contres (Loir-et-Cher). Le conducteur décide alors de s'arrêter pour lui laisser prendre un peu l'air. Jusqu'ici, rien que de très banal. Sauf que le chauffeur décide de redémarrer sans l'élève, raconte La Nouvelle République, mercredi 19 février. Livré à lui-même, l'adolescent est finalement récupéré par des parents d'élèves qui l'amènent à bon port.

"Le comportement du chauffeur est inadmissible et intolérable. La sécurité des scolaires que nous transportons n'a pas de prix", explique André Boissonnet, vice-président du conseil général en charge des transports, cité par le quotidien. Il réclame le remplacement du conducteur, qui n'a pas beaucoup d'ancienneté dans les Transports du Loir-et-Cher (TLC).

Pour le moment, en effet, l'homme continue d'exercer. "Nous avons un soupçon de dysfonctionnement", concède le directeur des TLC. "Mais une mise à pied ne peut être envisagée sans que le salarié concerné puisse s'expliquer. Il sera donc entendu officiellement." En attendant, les parents ont fait part de leur indignation dans une lettre adressée au conseil général.