Laurence Parisot a été réélue jeudi sans surprise pour un second et dernier mandat de 3 ans

Elle a obtenu 458 voix sur 488 votants, soit un score de 93,85% lors de l'assemblée générale de l'organisation patronale réunie à Paris.Mme Parisot était seule en lice depuis le retrait en avril de Geoffroy Roux de Bézieux, patron de Virgin Mobile France, de Thibault Lanxade, PDG d'Aqoba, et de Sophie de Menton, présidente du mouvement Ethic.

Laurence Parisot, la patronne du Medef rempile pour un second mandat
Laurence Parisot, la patronne du Medef rempile pour un second mandat (AFP - Eric Piermont ERIC)

Elle a obtenu 458 voix sur 488 votants, soit un score de 93,85% lors de l'assemblée générale de l'organisation patronale réunie à Paris.

Mme Parisot était seule en lice depuis le retrait en avril de Geoffroy Roux de Bézieux, patron de Virgin Mobile France, de Thibault Lanxade, PDG d'Aqoba, et de Sophie de Menton, présidente du mouvement Ethic.

C'est le 3 juillet 2005 que Laurence Parisot, aujourd'hui âgée de 50, a été élu au premier tour, à la majorité absolue, à la présidence du Medef, succédant ainsi à Ernest-Antoine Seillière.

Un an plus tard, l'affaire des retraits suspects des caisses de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) éclate et marque le début de la dégradation des relations entre elle et la fédération de la métallurgie. Elle se pose alors en fondatrice du "patronat du XXIe siècle" prônant la transparence financière.

Si ses détracteurs louent sa pugnacité et sa bonne connaissance des dossiers, ils dénoncent en même temps son côté "hégémonique" voire "paranoïaque". De nombreux adhérents jugent ses préoccupations "sociétales" trop éloignées de celles des entreprises.

Alain Minc, conseiller officieux de Nicolas Sarkozy, a, lui, reproché au Medef d'avoir été "aux abonnés absents" dans la gestion de la crise, à l'inverse des syndicats.

Itinéraire

Née le 31 août 1959 à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), fille et petite-fille d'industriels, Laurence Parisot, passionnée par la sphère publique, se rêvait journaliste. Après des études de droit et de sciences politiques à Paris, elle devient à 26 ans directrice générale de l'institut de sondage Louis Harris, puis, à 30 ans, PDG de l'Ifop.

En 2002, à la mort de son père, elle reprend aussi la présidence d'Optimum, entreprise de portes de placard dans le Sud-Ouest.

Au moment de son élection au Medef, elle s'était donné pour mission de faire aimer l'entreprise aux Français, plaidant pour un Medef plus ouvert au monde associatif ou universitaire.

Le Medef en chiffres

780.000 entreprises adhérentes dont 90% de PME

600 syndicats professionnels

75 fédérations professionnelles

147 Medef territoriaux dont 125 en région et 27 dans les départements

23,65 millions d'euros de cotisations en 2009 dont 21,56 millions payés par les fédérations et 1,96 million payé par les Medef territoriaux