La sécurité des trains doit-elle être renforcée ?

Au lendemain de l'attaque survenue dans un Thalys, la question de la sécurité à bord des trains se pose. Les contrôles pour ce moyen de transport sont inexistants.

Voir la vidéo
FRANCE 3
Vendredi 21 août, un homme lourdement armé a ouvert le feu dans le wagon d'un Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. Au lendemain de cette attaque, la sécurité a été renforcée à la gare de Bruxelles. Le contrôle dans les trains à l'inverse des avions, toujours plus contrôlés sont inexistants. Seul l'Eurostar échappe à la règle. Pour monter à bord, les passagers doivent passer la sécurité et prouver leur identité, car la Grande-Bretagne ne fait pas partie de l'espace Schengen.

Quels moyens ?

En Belgique, comme en France, il n'y a aucun contrôle des voyageurs avant l'accès à la gare ou aux trains. Faut-il prendre des mesures ? La SNCF estime que ce n'est pas à elle d'en décider. "Tous ces sujets sont du ressort du ministère de l'Intérieur et nous SNCF, nous sommes là pour les mettre en oeuvre", explique Patrick Robert, Porte-parole de l'entreprise. Le trafic SNCF est de 15 000 trains par jour en France dans plus de 3 000 gares dont 230 uniquement pour les TGV. État ou SNCF, aucun des deux n'a les moyens de mettre en place des portiques pour tous les trains.  

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rame du train à grande vitesse Thalys stationnée gare du Nord, à Paris.
Une rame du train à grande vitesse Thalys stationnée gare du Nord, à Paris. (FRANÇOIS RENAULT / PHOTONONSTOP / AFP)