La royauté fascine toujours les Français

Si la monarchie a été renversée en France il y a plus de deux siècles, l'Histoire des rois continue d'attirer notre attention.

FRANCE 2
On commémore cette année les 300 ans de la mort de Louis XIV, et une exposition sur le Roi Soleil est organisée au château de Versailles. Si nous vivons bien en République, ça n'empêche pas une fascination populaire pour la monarchie. Y compris celle des voisins : le couronnement d'Elizabeth II en 1953 fait bondir les achats de téléviseurs dans l'Hexagone.

Quel monarque ?

L'envie de royauté n'a jamais complètement disparu en France : en 1965, deux journalistes rencontrent un prétendant au trône. Il s'appelle Edouard D'Allut, et malgré une condition très modeste, il atteste, arbre généalogique à la main, être le descendant de Louis XVII, le fils de Louis XVI. De 1940 à 1999, le comte de Paris sera par ailleurs le candidat le plus sérieux pour  devenir le nouveau roi de France. Mais si certains ont une tendresse pour la royauté, beaucoup ont oublié comment elle fonctionne. À moins que ce ne soit seulement le glamour des familles royales qui nous attire. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le chateau de Versailles, le 16 août 2004.
Le chateau de Versailles, le 16 août 2004. (DAVID HUGHES / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)