Cet article date de plus de six ans.

La motion de censure n'a pas été approuvée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

234 parlementaires ont voté en faveur de la motion de censure déposée par la droite et l'UDI. Loin des 289 voix nécessaires pour l'approuver. 

Le résultat était attendu. La motion de censure de la droite a été rejetée, ce jeudi 19 février, à l'Assemblée nationale. Quelque 234 députés ont voté en faveur de cette motion, a annoncé le président de l'Assemblée Claude Bartolone, loin des 289 voix nécessaires.
La loi Macron est donc adoptée. Le gouvernement, lui, est satisfait. "Il y a clarification. L'obstruction ne marche pas. Il faut continuer à réformer", lance Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, face à la caméra de France 2.

La droite divisée 

La droite n'a pas totalement réussi à donner une image d'unité, comme elle le souhaitait. Un quart des députés centristes n'ont pas voté la motion de censure, alors que d'autres souhaitaient la dissolution du gouvernement. Même chose du côté du Front de gauche. Six députés sur dix ont voté pour la motion de censure.
Manuel Valls, lui, se satisfait de sa majorité. "Il n'y a pas de majorité alternative. Il n'y a qu'une seule majorité, diverse, certes, mais une majoritée élue par les Français", a souligné le Premier ministre dans l'hémicycle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.