La loi Évin remise en cause ?

L'Assemblée nationale se penche sur un amendement qui vise à assouplir la loi de 1991. Claude Évin s'inquiète. France 3 revient sur la polémique.

France 3

Depuis 1991, la loi Évin encadre la promotion de la consommation d'alcool dans les médias en France. Elle est interdite à la radio, à la télévision et dans les médias jeunes, tandis qu'elle est autorisée - avec un avertissement - dans la presse écrite, l'affichage et le web.

Un amendement pourrait remettre en cause ces dispositions. Gérard César, sénateur Les Républicains de Gironde, s'exprime au micro de France 3 : "Il faut absolument pouvoir communiquer sur des régions viticoles. (...) Nous voulons communiquer sur l'intérêt d'une consommation modérée du vin".

Claude Évin veut "protéger la jeunesse"

L'amendement prévoit aussi de limiter les poursuites judiciaires contre les journaux qui ont publié des articles sur le vin. L'ancien ministre de la Santé Claude Évin s'élève contre une remise en cause de la loi qui porte son nom. "Pour protéger la jeunesse (...), il faut que la publicité soit absolument encadrée", dit-il.

Les députés se penchent ce lundi 8 juin sur la question. En France, le secteur des boissons alcoolisées pèse 20 milliards d'euros par an.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans tous les cas, il est indispensable de réaliser un alcootest avant de prendre le volant.
Dans tous les cas, il est indispensable de réaliser un alcootest avant de prendre le volant. (MAXPPP)