La grève des agents de sûreté dans les aéroports se poursuit

30 % des vols sont annulés à Lyon. Des retards sont toujours prévus à Roissy et Toulouse, selon la ministre de l'Ecologie et des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le personnel des sociétés de sûreté de l\'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val-d\'Oise) manifeste devant les passagers, le 17 décembre 2011.
Le personnel des sociétés de sûreté de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val-d'Oise) manifeste devant les passagers, le 17 décembre 2011. (PH LAVIEILLE / LE PARISIEN / MAXPPP)

Près d'un tiers des vols sont annulés lundi 19 décembre à Lyon en raison du mouvement de grève des agents de sûreté aéroportuaire entamé vendredi. Des retards sont toujours prévus à Roissy et Toulouse. Ces prévisions ont été annoncées dimanche par la ministre de l'Ecologie et des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les salariés qui contrôlent les passagers avant l'embarquement ont cessé le travail pour demander des négociations au niveau de la branche sur les conditions de travail et les salaires. Ceux-ci s'échelonnent entre 1 100 et 1 400 euros en moyenne, selon les syndicats, 1 600 selon le patronat du secteur.

• Echec des négociations entre syndicats et patronat

La réunion de négociations proposée par le patronat des entreprises de sûreté lundi à 14h30 n'aura finalement pas lieu, a annoncé le Syndicat des entreprises aéroportuaires en fin de matinée. "Les organisations syndicales ayant refusé de lever leur préavis de grève, cette réunion a été annulée", indique un communiqué. Les discussions de dimanche après-midi entre le patronat et les syndicats de la dizaine d'entreprises de sûreté n'avaient pas abouti.

• A Lyon, 80 % des vols assurés

A l'aéroport de Lyon, le plus touché par la grève, le mouvement se poursuit, mais la situation s'améliore. A 11 heures, tous les vols programmés à partir de 8 heures avaient pu décoller avec moins d'une heure de retard, a affirmé la direction de l'aéroport, qui compte assurer "plus de 80 % des vols au départ". "Pour atteindre cet objectif, les bagages 'hors format' de type ski, surf, caddy de golf ne pourront pas être embarqués sur les vols opérés", a ajouté la direction. 

• Attentes et retards encore prévus à Roissy

"Il faut s'attendre à des délais d'attente aux heures de pointe sur certains points de sûreté", a précisé une porte-parole d'Aéroports de Paris (ADP). Ces perturbations devraient concerner principalement les vols internationaux dans les terminaux 2E et 2F, et dans une moindre mesure les terminaux 2A, 2B, 2C et 2D.

"La bonne nouvelle, c'est qu'il y a moins de trafic prévu que durant le week-end", a relevé la porte-parole d'ADP. Quelque 80 000 voyageurs sont attendus au départ à Roissy lundi, contre 93 000 dimanche. Selon ADP, la situation restera normale lundi à Orly.