La Bretagne a été placée mardi sous alerte rouge en raison du risque de coupures d'électricité dues au froid

Les Bretons sont invités à éviter d'utiliser les appareils électro-ménagers gourmands en électricité entre 17h00 et 20h00, vu les risques de pénurie et donc de coupure de courant.La Bretagne est une des régions les plus vulnérables avec PACA, en raison d'une faible production locale d'électricité et d'un réseau de transport arrivé à saturation.

La Bretagne en \"alerte rouge\" pour un risque de coupure d\'électricité \"réel et imminent sur tout le territoire breton\"
La Bretagne en "alerte rouge" pour un risque de coupure d'électricité "réel et imminent sur tout le territoire breton" (France 2)

Les Bretons sont invités à éviter d'utiliser les appareils électro-ménagers gourmands en électricité entre 17h00 et 20h00, vu les risques de pénurie et donc de coupure de courant.

La Bretagne est une des régions les plus vulnérables avec PACA, en raison d'une faible production locale d'électricité et d'un réseau de transport arrivé à saturation.

Mardi dans la journée, les températures sont tombées nettement en dessous des normales saisonnières dans le grand Ouest.

La Bretagne est à nouveau placée sous "alerte rouge" mardi en raison d'un risque de coupure d'électricité "réel et imminent sur tout le territoire breton", a fait savoir le site Ecowatt. Les abonnés sont invités à modérer leur consommation d'électricité, particulièrement mardi matin et entre 17h00 et 20h00 mardi soir, "afin de contribuer à limiter le risque de coupure d'électricité."

Une première alerte de même niveau avait été lancée le 15 décembre, mais aucune coupure n'avait alors touché le réseau. "La situation (en Bretagne) sera tendue jusqu'à fin janvier", avait expliqué fin novembre Didier Beny, directeur RTE (Réseau de Transport d'Electricité) Ouest. La Bretagne ne produit que 8% de ce qu'elle consomme et fait partie, avec la région Paca, des régions les plus fragilisées électriquement et donc des plus vulnérables à un "black out".
La météo sur France2.fr La météo sur France3.fr