La 26e Nuit des Molières annulée

Une trentaine de théâtres privés boycottaient cette cérémonie de récompense des professionnels du théâtre. Ils demandaient une refondation de la manifestation.

La statue d\'un Molière, en 2009, remis lors de la cérémonie du même nom. Celle de 2012 est annulée.
La statue d'un Molière, en 2009, remis lors de la cérémonie du même nom. Celle de 2012 est annulée. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Il n'y aura pas de Nuit des Molières en 2012. L'association organisatrice a décidé jeudi 22 mars de renoncer à la tenue de la 26e cérémonie, prévue le 2 avril et boycottée par 29 théâtres privés. Elle a pris cette décision après "l'échec des médiations successives, dont toutes les propositions ont été acceptées par l'Association, mais rejetées par les théâtres dissidents".

Vingt-neuf directeurs de théâtres privés parisiens avaient annoncé leur retrait de la cérémonie des Molières en novembre. Ils jugeaient nécessaire de "tourner la page" de cette manifestation, qui récompense chaque année au printemps les professionnels du théâtre, dans sa forme actuelle. 

La tenue de la cérémonie semblait aussi compromise après une décision de justice rendue le 9 mars. Elle avait suspendu le scrutin des nominations pour irrégularités. 

Aucun accord sur un nouveau concept

L'Association des Molières reproche aussi aux partenaires historiques de la cérémonie, dont le ministère de la Culture et France Télévisions, de ne pas avoir respecté leurs engagements financiers.

Un comité de coordination chargé d'aider à l'élaboration d'un nouveau concept avait été mis sur pied mercredi, après une mission de médiation lancée par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand. Les directeurs des théâtres avaient alors appelé la présidente de l'association, Myriam de Colombi, à refonder la manifestation. Mais aucun consensus ne semble avoir été trouvé.