Cet article date de plus de six ans.

L'épouse du livreur tué par des policiers ivres se confie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'épouse du livreur tué par des policiers ivres se confie
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Yasin Benarka a été tué accidentellement par un policier de la police judiciaire qui roulait ivre dans les rues de Paris.

Yasin Benarka, un livreur, est mort à Paris, après avoir été percuté par des policiers ivres qui venaient de bruler plusieurs feux rouges. L'alcoolémie d'un des fonctionnaires était telle, plus de deux grammes par litre de sang, qu'il était incapable de répondre aux questions des enquêteurs. Il ne reste plus qu'à la femme meurtrie une photo de son mari âgé de 40 ans et père de trois enfants qui au moment de l'accident s'apprêtait à livrer du pain à un hôtel.

"Il faut que justice soit faite"

"Je voudrais que la justice soit faite. Il faut que ces deux policiers paient. Qu'ils paient très, très cher surtout. Ils sont là pour respecter la loi, respecter le Code de la route", déplore la femme. "Je n'arrive pas me dire que c'est vrai, que Yasin est parti. Il a laissé beaucoup de choses derrière lui", regrette son frère au micro de France 3. En attendant les résultats de l'enquête, les policiers ont été suspendus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.