Cet article date de plus de huit ans.

L'assurance-maladie a dépensé 1,4 milliard d'euros de moins que prévu en 2013

Au total, les dépenses d'assurance-maladie sont estimées à 174,1 milliards d'euros pour l'année 2013. La progression des dépenses, fixée à 2,7% par rapport à 2012, a finalement été limitée à 2,4%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le bâtiment de l'assurance-maladie à Lille (Nord), le 29 janvier 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

C'est une hausse moins importante que prévue. Les dépenses de santé ont été inférieures de 1,4 milliard d'euros à l'objectif initialement fixé par le gouvernement pour 2013, a indiqué, vendredi 11 avril, dans un avis, le comité d'alerte sur les dépenses d'assurance-maladie. Déjà, en 2012, les dépenses de l'assurance-maladie avaient progressé moins vite qu'en 2011.

Les dépenses de santé augmentent chaque année en raison des nouvelles pathologies et du vieillissement de la population. Pour 2013, leur progression, fixée à 2,7% par rapport à 2012, devrait être finalement limitée à 2,4%, selon le comité. Au total, les dépenses d'assurance-maladie sont estimées à 174,1 milliards d'euros pour l'année 2013.

Les dépenses ont été "contenues" 

Cette moindre progression des dépenses s'explique notamment, selon le comité, par le fait qu'elles ont été "contenues". Ce qui serait dû, en partie, au fait que les Français ont davantage eu recours aux médicaments génériques, selon France info.

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a commenté l'avis du comité sur Twitter.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement a annoncé son intention d'économiser, d'ici à 2017, 10 milliards d'euros pour la seule branche maladie de la Sécurité sociale, dont le déficit devrait atteindre 6,1 milliards en 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.