VIDEO. Un jihadiste figurant dans une vidéo de l'EI reconnu par les habitants de sa ville d'origine

Plusieurs habitants de Labastide-Rouairoux, dans le Tarn, ont reconnu le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années. Ses parents ont été entendus par la police.

FRANCE 3 MIDI-PYRENEES

Les habitants de Labastide-Rouairoux, petite commune du Tarn, sont sous le choc. Beaucoup d'entre eux ont reconnu Quentin Lebrun, un jeune homme qui a grandi dans la ville, parmi les trois jihadistes français qui brûlent leur passeport sur une vidéo de propagande de l'Etat islamique, rapporte France 3 Midi-Pyrénées samedi 22 novembre. Marié et père de deux enfants, Quentin Lebrun s'était converti à l'islam avant de quitter Labastide-Rouairoux, il y a quelques années.

Les parents du jihadiste entendus par la police

"Tant qu'une personne majeure porte ostensiblement des signes religieux, mais sans pour autant troubler l'ordre public, on ne peut rien faire : nous sommes une république", a témoigné le maire de la ville, interrogé au sujet de signes de radicalisation chez le jeune homme. Les parents de Quentin Lebrun ont été entendus par la police de Toulouse, samedi 22 novembre, dans le cadre de l'enquête sur la vidéo des trois jihadistes français.

Une capture d\'écran d\'une vidéo du groupe Etat islamique diffusée le 19 novembre 2014 montre Quentin Lebrun, un jihadiste français originaire de Haute-Garonne.
Une capture d'écran d'une vidéo du groupe Etat islamique diffusée le 19 novembre 2014 montre Quentin Lebrun, un jihadiste français originaire de Haute-Garonne. (ALHAYAT / FRANCE 3 MIDI-PYRENEES)