VIDEO. Sur les traces d'une famille strasbourgeoise de huit enfants partie faire le jihad en Syrie

Europe 1 a retracé le parcours vers la Syrie de la famille Boudouaia, dont l'un des plus jeunes fils apparaîtrait dans une vidéo de propagande diffusée en novembre par le groupe Etat islamique.  

Des hommes paradent pour célébrer la prise de la ville de Tabqa, située près de Raqqa (Syrie), par l\'organisation Etat islamique, le 24 août 2014.
Des hommes paradent pour célébrer la prise de la ville de Tabqa, située près de Raqqa (Syrie), par l'organisation Etat islamique, le 24 août 2014. (REUTERS)

Kalachnikov à la main, les deux enfants s'approchent de la caméra. Ils sont présentés comme étant en Syrie. Le premier affirme venir de Toulouse (Haute-Garonne). De la Reynerie, pour être plus précis, dans le quartier du Mirail dont sont originaires Mohamed Merah et le jihadiste Abou-Maryam Al-Faranci. Le second explique venir de Strasbourg. "6-7 représente", ajoute-t-il, revendiquant ainsi ses origines du Bas-Rhin. 

Cette vidéo, diffusée sur Facebook, avait déjà été repérée par France 3. Europe 1 affirme "avoir formellement identifié" le jeune Alsacien. Il appartiendrait à la famille Boudouaia, dont les dix membres sont partis pour la Syrie. Dans une enquête, la radio retrace leur parcours de Strasbourg jusqu'à Raqqa, fief de l'Etat islamique. 

Tous partis faire le jihad 

Cette famille, qui compte huit enfants, est originaire de la cité Ampère, un quartier populaire de la ville. Mais c'est à Annemasse (Haute-Savoie), où la famille a emménagé en 2012, que la fratrie a commencé à se radicaliser, selon la radio. Mina, l'une des filles, a notamment eu plusieurs démêlés avec la justice en raison de son voile intégral. 

En mars 2014, l'un des fils se rend en Syrie. Sa mère signale le départ de Mohamed au commissariat d'Annemasse. Il est rejoint par son autre frère, Nadir, 26 ans, avant que toute la famille le suive en août, pour "récupérer le corps de Mohamed" et "retrouver Nadir", selon la radio.  

"Les petits frères m'ont rejoint"

"Les petits frères m'ont rejoint, la nouvelle génération de moudjahidines (soldat). Toute la famille au complet sur le sentier d'Allah Azzawaja (Dieu, exempt de toute imperfection), pour instaurer la loi d'Allah", indique Nadir sur Facebook

Depuis, son profil a été fermé. "Nadir a été tué lors des premières frappes de l'armée américaine en octobre dernier, indique la radio. L'incertitude demeure sur leurs frères et sœurs."