TEMOIGNAGE FRANCE 3. "Je demande de l'aide pour moi et ma fille", plaide la mère d'une jihadiste française condamnée à la prison à perpétuité en Irak

La femme souhaite le retour en France de sa fille, comme elle l'explique à France 3.

"Je suis déchirée", confie à France 3 la mère de la jihadiste française Djamila Boutoutaou, mercredi 18 avril. Cette dernière a été condamnée, la veille, à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe terroriste Etat islamique par la Cour pénale centrale de Bagdad (Irak).

"C'est le coeur d'une mère qui appelle au secours. Je demande de l'aide pour moi et ma fille", lance-t-elle à France 3. Elle a découvert sa fille à la télévision "amaigrie" et "très pâle". La mère de Djamila qualifie son procès, d'une durée de vingt minutes, "d'injuste".

"Elle a des choses à nous dire"

Djamila Boutoutaou s'est mariée à 17 ans à un jeune Français connu pour une pratique radicale de l'islam. A partir de là, elle s'est coupée de son lycée et de sa famille. Sa mère explique avoir tout fait pour la sortir de cette situation. En vain. 

Puis, le couple est parti en Syrie en 2014. Le mari de Djamila Boutoutaou est mort aux combats. Elle est arrêtée et incarcérée. Sa mère souhaite son retour en France. "Elle a des choses à nous dire", assure-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La mère d\'une jihadiste condamnée en Irak témoigne sur France 3, mercredi 18 avril.
La mère d'une jihadiste condamnée en Irak témoigne sur France 3, mercredi 18 avril. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)